Trop laborieuse, la reprise américaine pèse sur les perspectives

Meilleure que l’estimation de la Fed d’Atlanta, la croissance du troisième trimestre de l’économie américaine n’en est pas moins décevante pour une période censée être celle d’une réouverture de l’économie après le stress sanitaire du printemps. Le PIB réel n’a augmenté que de 2 % en rythme annualisé, soit de 0,5 % selon la norme internationale et s’est même très légèrement contracté hors stocks. Si l’économie américaine a retrouvé au deuxième trimestre son niveau de PIB d’avant crise, elle est encore loin d’avoir renoué avec la tendance qui prévalait entre 2016 et 2019 et encore plus loin de celle d’avant la crise de 2008…

 

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner
Partager ceci :
Share