BMG Mai 2024 – Du boulet chinois au coup de frein américain

Second mois à zéro pour notre BMG qui stagne en zone neutre depuis neuf mois. Les momenta de la production, la consommation et l’investissement varient peu. Seul celui du commerce extérieur regagne du terrain, toujours en territoire négatif, cependant, du fait de la Chine. Par pays, cette dernière ferme toujours la marche tandis que l’avance américaine s’étiole. Zone euro et Japon caracolent en tête malgré la faiblesse des momenta sur la consommation. Stabilité, également, pour notre baromètre d’inflation, à 0,4.

You need to be logged in to view the rest of the content. Veuillez . Not a Member? Nous Rejoindre

BMG avril 2024 – Du mieux, enfin, en zone euro

Toujours pas de direction claire pour notre BMG, à 0,1 en avril, légèrement révisé en hausse à 0,2 en mars et en baisse à -0,3 en février. Pas de grand chambardement sur les composantes non plus, sauf pour l’investissement, de retour en zone positive et le commerce extérieur, qui recule en zone neutre. D’un pays à l’autre, les choses bougent un peu plus: le Japon et la zone euro décollent, les Etats-Unis plafonnent, la Chine reste bonne dernière. Notre baromètre d’inflation retombe en zone négative, à -0,4.

You need to be logged in to view the rest of the content. Veuillez . Not a Member? Nous Rejoindre

BMG mars 2024 – La désinflation marque le pas

Notre BMG reste en zone neutre, à 0,1, en mars, après des révisions à la baisse en janvier/février, liées à l’investissement. Les divergences entre les segments sont néanmoins particulièrement fortes, avec d’un coté, une amélioration de l’environnement du climat des affaires et des exportations et un contexte toujours très détérioré sur le front de la consommation et de l’investissement, de nouveau en recul, en zone très négative. Notre baromètre de l’inflation remonte à un plus haut depuis un an, en zone neutre, à -0,1.

You need to be logged in to view the rest of the content. Veuillez . Not a Member? Nous Rejoindre

BMG février 2024 – Laborieux progrès

Notre BMG s’est légèrement replié, en zone neutre, à 0,2, après, une forte révision à la hausse du mois de janvier, à 0,4 (un plus haut de 3 ans) contre 0 en première lecture. Tous les pays sous revue se situent très légèrement au-dessus du « zéro », signe d’un momentum atone mais en amélioration grâce aux exportations. Parmi les indicateurs, seule la consommation recule en territoire négatif, les autres occupant la zone neutre ou positive. Enfin, notre baromètre de l’inflation remonte graduellement, bien que toujours en zone négative, à -0,3 après -0,5.

You need to be logged in to view the rest of the content. Veuillez . Not a Member? Nous Rejoindre

Cacophonie

Notre BMG persiste en zone neutre pour le cinquième mois consécutif, à 0, comme au mois de décembre, révisé en baisse de deux dixièmes. Dans le détail, le momentum du climat des affaires progresse nettement, dans toutes les régions. A contrario, les choses continuent de se dégrader du côté de l’investissement et, plus marginalement, de la consommation.Tandis que la Chine regagne un peu de terrain, les Etats-Unis, qui avaient tiré notre BMG fin 2023, sont les plus lésés en janvier. Notre baromètre de l’inflation regagne un dixième, à -0,6.

You need to be logged in to view the rest of the content. Veuillez . Not a Member? Nous Rejoindre

BMG décembre 2023: Quelques frémissements du côté de la consommation

Légère progression de notre BMG, à 0,2 en décembre contre -0,1 en novembre, révisé en hausse d’un dixième. Quoiqu’en zone neutre, il atteint son plus haut niveau depuis avril 2021. Toutes ses composantes ont regagné du terrain, en zone neutre pour l’activité, l’investissement et les exportations et positive pour la consommation. Néanmoins, seuls les USA affichent un momentum positif; les autres régions se situent en territoire neutre, voire négatif dans le cas chinois. Le mometum de l’inflation remonte à -0,7 mais reste négatif partout, sauf au Japon.

You need to be logged in to view the rest of the content. Veuillez . Not a Member? Nous Rejoindre

BMG novembre 2023 – Vague à l’âme de la conjoncture

Après une brève incursion en territoire positif en septembre, notre baromètre retombe en novembre, à -0,2, après -0,1, révisé à la baisse d’un dixième. Ses composantes restent pour la plupart en zone neutre, à l’exception des exportations, en fort recul. Les Etats-Unis, qui avaient porté notre baromètre au cours des derniers mois, vacillent. Ailleurs peu de mouvement sinon un léger frémissement de la consommation en Europe. Notre indicateur d’inflation plonge à -1,3, un plus bas de notre historique.

You need to be logged in to view the rest of the content. Veuillez . Not a Member? Nous Rejoindre

BMG octobre 2023 – Un momentum enfin plus encourageant

Notre baromètre global reprend des couleurs en octobre. Certes, l’amélioration est principalement américaine, pour autant notre baromètre de l’activité regagne un peu de terrain dans tous les pays sous revue, hors Chine. Pour la première fois depuis longtemps, nos perspectives ressortent également en hausse. En l’absence de choc en provenance du Moyen Orient, la forte baisse de l’inflation semble commencer à porter ses fruits.

En octobre, notre baromètre d’activité stagne à 0. Les indices des climats des affaires et des exportations persistent en territoire positif et celui de la consommation ne quitte pas la zone négative. L’investissement passe de la zone négative à neutre. Par pays, les Etats-Unis restent largement en tête, loin devant la zone euro et le Japon, tandis que la Chine est toujours la région la plus déprimée. Notre baromètre d’inflation poursuit sa baisse, à -0,7 après -0,5, avec la totalité des régions en zone négative.

You need to be logged in to view the rest of the content. Veuillez . Not a Member? Nous Rejoindre