Les risques financiers sont monumentaux même si l’hypothèse d’un « bull market » systémique ne peut être exclue !

À brève échéance, le regain d’incertitude sur l’évolution de l’épidémie rend de plus en plus difficile la poursuite du scénario de reflation privilégié par les marchés ces dernières semaines. La question de la possibilité d’un « bull market » durable, expression d’une économie de rente poussée à son paroxysme, dans laquelle les liquidités continueraient à faire, seules, la valorisation peut cependant difficilement être évitée au regard de la performance des marchés de ces dernières années et de leur exceptionnelle résistance à la crise actuelle.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner