Les ISM rassurent sur l’activité mais interrogent toujours sur l’emploi et les prix

Si l’on ne s’en tient qu’aux indicateurs synthétiques, les données ISM sont particulièrement bonnes. L’indice manufacturier se maintient à 60,8 après 61,1, tandis que celui des services atteint 66,7, un record. Si les ISM faisaient la croissance, celle-ci n’aurait cependant pas été aussi faible au troisième trimestre. Ces chiffres n’annoncent donc pas une amélioration  mirobolante de la conjoncture.  Les détails sectoriels sur l’activité restent bien orientés dans la très grande majorité des secteurs, malgré la baisse de l’opinion sur les nouvelles commandes industrielles. En revanche, ceux sur l’emploi et les prix continuent de poser question.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner
Partager ceci :
Share