Inflation, risques financiers, mais où va la BoE ?

La Banque d’Angleterre a annoncé, hier, accélérer son programme d’achats de Gilts, de 5 à 10 milliards de livres maximum par jour, pour inclure les Gilts indexés sur l’inflation. Bien que le dispositif prenne fin le 14 octobre et que les achats aient pour l’heure été bien moindres qu’initialement annoncés, elle poursuit donc son « retournement » accommodant pour protéger le système financier britannique, notamment les fonds de pension les plus pénalisés par une envolée des taux. A ceci près qu’il s’agit d’une action en totale contradiction avec ce que nécessiterait la poursuite de son objectif de lutte contre l’inflation, lequel, à en juger par les données de ce matin, semble encore loin d’être atteint…

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner
Partager ceci :
Share