La production industrielle, coup-de-pouce plutôt inattendu à la croissance française

En août, la production manufacturière française a progressé fortement, de 2,7 %, pour atteindre son plus haut niveau depuis la crise du Covid. L’automobile, en hausse de presque 16 % après plusieurs mois d’inertie, explique une large partie de ce résultat sur fond de moindres pressions au niveau des chaînes d’approvisionnement et de probables effets saisonniers avec le maintien de l’activité en août. Plus largement, néanmoins, tous les secteurs sont concernés par le rebond en présence, notamment la chimie, l’électronique et les machines. Seules exceptions : l’équipement du foyer, qui chute de 14 % et de l’aéronautique, toujours très en retard par rapport aux standards de production.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner
Partager ceci :
Share