L’inflation allemande : une question bientôt fiscale…

En septembre, la hausse des prix à la consommation en Allemagne a atteint 1,9 % portant le taux d’inflation annuel à 10 % (respectivement 2,2 % et 10,2 % en données harmonisées). Dans les deux cas, il s’agit d’une augmentation presque inédite dans l’histoire récente du pays. Le mouvement n’épargne aucun des principaux secteurs, le gaz n’étant qu’un facteur parmi d’autres. Dans un tel contexte, l’imminence d’une récession ne fait plus guère de doute et les responsables allemands tenteront vraisemblablement d’accélérer la mise en place de dispositifs de protection des consommateurs. Une orientation qui n’est pas sans risques, comme illustré ces derniers jours par le cas britannique, face auxquels la seule issue à terme semble devoir passer par un changement d’orientation fiscale, comme déjà signalé par l’économiste en chef de la BCE.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner
Partager ceci :
Share