L’inflation américaine, entrainée par l’énergie, légers mouvements ailleurs

Première constatation à la lecture des chiffres d’inflation aux Etats-Unis : celle-ci augmente encore en mars, sans surprise, à +8,5 %, soit 0,6 point de plus qu’en février. Parmi les postes considérés, en revanche, l’inflation sous-jacente reste, à peu près, la même qu’en février, à 6,5 % contre 6,4 %, avec, même, un léger ralentissement pour les biens. C’est de l’alimentaire, qui gagne encore un point  à 8,8 % et surtout de l’énergie, qui passe de 25,6 % à 32 %, que provient donc la nouvelle accélération constatée le mois dernier. Cette dernière, qui est un peu moins forte que prévu, a par ailleurs permis un reflux des rendements des obligations d’état outre-Atlantique.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner
Partager ceci :
Share