CAC et DAX pourraient rejoindre leurs plus hauts de février durant l’été

Les 5000 points passés ce mercredi, la prochaine étape pourrait être celle des 6000 malgré un passage possiblement compliqué aux environs de 5250 points. Ne tentons pas de chercher du côté des nouvelles économiques les justifications de ce rallye boursier. Il n’y en a aucune, ou plutôt si : la situation est tellement dramatique que les banques centrales n’ont pas fini d’inonder les marchés de liquidités en rachetant quasiment tous les actifs à risques… à l’exception des actions. Le risque étouffé et les autres pans de marché asséchés, les bourses sont comme des aimants et attirent irrésistiblement. Ces tendances n’inspirent rien qui vaille à moyen terme mais la machine à gonfler les bulles est actionnée et la BCE pourrait en rajouter une couche demain. Eh oui, mieux vaut prévoir de passer l’été sans souci car la situation économique est tellement mauvaise que son enveloppe de 1000 milliards se vide vite… Au fait, la crise du Covid-19 ne devait-elle pas modifier radicalement le décor ?

 

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner
Partager ceci :
Share