ZEW allemand : quand je me compare, je me console…

L’indicateur de conditions courantes du ZEW recule de près de 50 points, à -91,5 en avril. Rien d’étonnant, puisque ce niveau correspond à peine à celui des précédentes crises. Plus intrigant, en revanche, est le fort rebond des perspectives, à 28,2, à un plus haut depuis l’été 2015 ! La moyenne des deux composantes se redresse ainsi légèrement, à -31,65 après -46,3, sans même avoir touché les points bas de 2008.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner
Partager ceci :
Share